Vous êtes ici : SEMB - SAQ / À propos / Structure syndicale

Structure syndicale

Le SEMB-SAQ est divisé en trois instances décisionnelles (article 2.07 des statuts et règlements) :

1.    L’assemblée générale des membres;
2.    Le conseil général;
3.    L’exécutif.

1- L’assemblée générale des membres:

Elle est la plus haute instance décisionnelle du syndicat. Elle est constituée par l’ensemble des membres du SEMB-SAQ. Aucune décision ne peut être prise s’il n’y a pas un nombre minimum de personnes présentes. Dans notre cas, on demande 10% des membres, c’est ce qu’on appelle le quorum. Les dates et heures des assemblées générales statutaires et régulières sont affichées dans les succursales et sur le site Internet au moins 30 jours à l’avance. Il ne faut pas hésiter à prendre part au débat, prendre la parole, faire des commentaires, poser des questions, etc. C’est en participant à ce forum que vous influencerez les décisions de vos représentants syndicaux. Pour plus de précision quant à la définition de cette instance, référez-vous au chapitre 7 des statuts et règlements du SEMB.

2- Le conseil général :

Composé de l’ensemble des délégués régionaux et de l’exécutif, il fait figure d’autorité entre les assemblées générales. Ses mandats sont assez vastes, il s’occupe de tout ce qui touche au bon fonctionnement du syndicat. Le conseil général se réunit au moins quatre fois par année. Son fonctionnement est décrit au chapitre 9 des statuts et règlements du SEMB.

Le rôle des délégués régionaux et de bureau est assez large. On peut le diviser en trois volets: 1) mobilisation et vie syndicale, 2) politique et 3- relations de travail (incluant la santé et la sécurité au travail).

Il doit, entre autres, s’assurer de l’adhésion des membres au syndicat, donner la formation syndicale lors de l’embauche de nouveaux employés, faire des tournées de succursales, afin d’échanger avec les membres et mettre en place une chaîne de communication pour favoriser la circulation de l’information.

Au niveau politique, comme le délégué siège au conseil général, il doit mettre de côté ses intérêts personnels et apporter la vision des membres de sa région pour aider à élaborer les actions et les politiques du syndicat. De façon plus volontaire, il peut aussi participer aux différentes instances et comités de la CSN.

Pour ce qui est des relations de travail et de la santé et sécurité au travail, il doit répondre adéquatement aux appels des membres, faire des enquêtes de griefs et intervenir auprès des représentants de l’employeur pour régler les litiges, et s’assurer du respect des règles de santé et sécurité à l’intérieur de sa région.

Référez-vous au chapitre 4 pour connaître les devoirs et les mandats des délégués régionaux.

 

3- L’exécutif :

Cette instance est composée de sept membres: la présidence, le trésorier, le secrétaire général et quatre vice-présidents. Comme son nom l’indique, c’est à ce groupe que revient l’exécution des décisions prises en assemblée générale et/ou conseil général ainsi qu’à l’administration des affaires du syndicat. Tous les membres siégeant sur cette instance doivent être élu(e)s à leur poste respectif. L’exécutif se rencontre hebdomadairement, sauf sur avis contraire. Référez-vous au chapitre 5 pour connaître les devoirs et les mandats du comité exécutif.